L'autre regard

Dans un article précédent, j'attiré votre attention sur l'importance de la manière de voir le monde et de l'impact du regard. Puis j'ai abordé le sujet de comment changer son regard.


Je vous suggère de lire ces articles avant de continuer celui-ci pour bien le comprendre.


Je vais maintenant vous illustrer d'une manière simple comment nous pouvons faire évoluer ce regard et de l'impact que cela peut avoir.


Moitié plein, moitié vide


L'exemple du verre a moitié plein ou à moitié vide est connu de tous et très explicite.



Comment percevez-vous ce verre ? à moitié plein ou à moitié vide ?


C'est là qu'entre en jeu les systèmes qui vont influencer notre manière de voir. Ces systèmes nous installent dans la normalité, c'est à dire dans une manière de voir le sujet qui est commune à toutes les personnes. Selon la région du monde ou la culture l'interprétation peut varier, mais elle est commune à toute une série de personnes.


Dans notre "monde", la pensée généralement adoptée va nous faire dire que :


a. Ceux qui voient le verre à moitié plein sont dans une vision positive, de ce qu'ils ont à disposition


b. Ceux qui voient le verre à moitié vide sont dans une perception négative car ils focalisent sur ce qu'il leur manque.


Un 3ème point de vue


Moi je vous propose d'adopter une manière alternative de voir ce verre. Une manière qui écarte la frustration de celui qui perçoit le vide, la supériorité de celui qui perçoit le plein et le jugement de tous qui catégorise les gens en groupe.

Je vous propose donc de vous concentrer sur ce qui est important :


le verre et son contenu


et à écarter de votre champ de vision ce qui conditionne notre mental à entrer dans le jugement. A savoir ces deux mains, qui par définition nous obligent à mesurer.


Le verre se suffit à lui-même. Il est le sujet de l'image. le reste ne fait que nous emmener sur une piste guidée.



Et vous dire la chose suivante :


Le verre est plein !


Il est rempli pour moitié d'eau, une matière concrète, palpable

et à moitié d'air, une matière plus abstraite et invisible, mais pourtant bien présente.


Qui plus est, ce verre, avec les effets d'ombre et de lumière est tout simplement beau.


Par ce simple exercice, et cette manière différente d'aborder un sujet, nous avons éliminé ce qui nous obligeait à catégoriser, à juger et mettre des valeurs, pour ne garder que l'aspect positif et esthétique. Nous pouvons alléger notre esprit.


Ceci n'est qu'un exemple et il est possible d'envisager encore d'autres manières de voir cette même situation. Mais le plus important est de se libérer des œillères qui restreignent notre champ de vision et élargir notre univers.


J'aborde bien d'autres situations lors des sessions d'exploration du regard.

Si vous aussi, la possibilité de mieux-être, de développer votre regard et votre vision du monde, fait vibrer quelque chose en vous, venez me rejoindre.

  • 500px
  • Gurushots
  • Instagram
  • Wix Facebook page

Mézières, Vaud, Suisse

© 2019 by YS Photographe.