Le respect

Que voilà un sujet passionnant que nous aborderons sous plusieurs angles :


Le respect de la nature


Il va sans dire que si nous allons là où la nature est la plus sauvage, la plus belle et la plus originelle, elle mérite notre respect complet et total. Et il tient à nous, de part notre comportement de faire en sorte que cela continue en adoptant la bonne attitude.


Mais nous serons aussi amenés à voir à quel point d’autres personnes ne la respectent pas, et parfois n’en ont tout simplement pas conscience. L’huile de palme fait des ravages dans beaucoup de pays et notre comportement en Europe, en autre, en est la cause. Sommes-nous toujours respectables ?


Le plastic est la plaie la plus visible de notre époque. Il est partout et se voit partout. En remontant certaines rivières, alors que vous croyez être loin de toute pollution vous verrez des sacs flotter.


Si les peuples autochtones prélèvent dans la forêt des arbres et des plantes de toutes sortes, ils n’ont jamais réussi à consommer plus que ce que la nature pouvait leur donner. Certains peuples sont mêmes particulièrement sensible à conserver l’équilibre et remercie chaque arbre coupé pour le don de sa vie au bien-être de la communauté humaine. Et replantent des arbres, et ceci depuis la nuit des temps.


Finalement nous n’avons pas inventé grand chose avec l’écologie.


Les animaux sont avant tout des être vivants qui méritent le plus grand des respects, mais se sont aussi des denrées précieuses et rares. Ils ne sont jamais chassés sans une bonne raison et sont entièrement utilisés lorsque qu'ils font don de leur vie aux humains. Alors respectons la nature dans son entier, bien entendu là-bas, en voyage, mais aussi chez nous par les petits gestes simples qui deviennent finalement des automatismes.


Le respect des autres


Mes voyages amènent à rencontrer les autres, au sens large. Ceux qui sont à la fois si différents de nous par leur mode de vie, mais si proche par leur cœur. Ceux avec qui nous partagerons le quotidien, la vie et les coutumes.


Il va sans dire que leur mode de vie est bien souvent à des années-lumière du notre. Il est tellement facile de rire, de se moquer, même gentiment du comportement de ceux qui sont différents. Leurs valeurs, mêmes si certaines nous sont bien connues comme l’intégrité et l’hospitalité, sont généralement plus fortes que chez nous.


Certains peuples ne connaissent pas l’écriture ni la lecture. En sont-ils moins évolués que nous ? Certainement pas car ils ont une connaissance des plantes, des animaux et de la vie que nous avons perdu depuis longtemps. Sommes-nous moins évolués qu’eux ? Certains n’ont jamais vu de maisons avec des étages, ne conçoivent pas ce qu’est un train ou n’ont pas vu de télévision de toute leur vie. En sont-ils plus malheureux pour autant ?


Nous avons des cultures différentes, très différentes. Mais nous avons tant à apprendre d’eux. Ou à réapprendre car je reste persuadé que nos très lointains ancêtres savaient faire bien des choses que nous avons oublié.


Le respect des croyances


Les croyances sociales sont souvent aux antipodes des nôtres, ou correspondent à d’anciens standards dans nos pays mais sont d’actualité chez eux, comme le rôle des hommes et des femmes par exemple. Et cela peut parfois dérouter.


Mais ceci n’en est pas moins respectable dans la mesure où ils ne cherchent jamais à imposer leur manière de voir les choses aux autres, ce qui n’est que rarement le cas de l’”homme blanc”.


Êtes-vous prêts à accepter les choses sans vouloir les changer ?


Quant aux croyances religieuses, elles sont là aussi très différentes, comme par exemple chez les peuples animistes et chamanes. Qu’elle ne fût pas ma surprise d’apprendre que mon âme était bien loin de mon corps physique et que je devais bien mal dormir. Du fait de leurs cérémonies et leurs incantations répétées, ils ont œuvré au rapprochement des âmes et des corps de tout notre groupe. Eh bien, croyez-moi, mais je n’ai jamais dormi aussi bien que depuis ce jour-là.


Le respect passe aussi par l’ouverture de nos esprits.


Le respect de soi


Et il ne peut être concevable d’être respectueux envers les autres sans l’être avec soi-même. Pour certains le respect de soi n’est pas évident. Pour de multiples raisons comme un parcours de vie parfois difficile, nous avons de quoi être troublé et parfois ne pas savoir percevoir ce qui est le meilleur de nous-même.


Le respect de soi passe par le respect des nos propres convictions. Et il me paraît infiniment plus fort, de rencontrer une personne qui refuserait par elle-même de faire un tel voyage, ne se sentant pas prête à accepter des situations qui la dépassent, que d’accepter ces dernières sans rien dire en rongeant intérieurement son frein, simplement pour pouvoir dire : « J’y suis allé, moi ! »


Êtes-vous prêt à offrir et recevoir ce respect ?


Anecdote


Lors de mon récent voyage en Amazonie péruvienne, j’ai été très choqué (je ne cache pas mon ressenti) par le traitement que les chasseurs réservaient aux animaux qui étaient capturés. Dans le cas précis il s’agissait d’un paresseux. Le traitement réservé à l’animal, que je ne veux pas décrire ici, m’avait purement retourné l’estomac. En parlant avec eux, je leur ai demandé pourquoi ils agissaient ainsi, mais sans les juger ni les accuser de quoi que ce soit. J’étais dans leur milieu, chez eux et je devais respecter leurs habitudes. Ils ont su en partie de donner de bonnes explications, auxquelles je n’avais nullement pensé. Ma sensibilité m’avait fait occulter certaines réalités du terrain. Mais eux aussi ont eu beaucoup de respect pour moi et mes compagnons, car j’ai eu la très agréable surprise de constater, lors de la chasse suivante, qu’ils avaient fait évoluer leur méthode.

0 vue
  • 500px
  • Gurushots
  • Instagram
  • Wix Facebook page

Mézières, Vaud, Suisse

© 2019 by YS Photographe.