Touristes vs Voyageurs

Je me suis rendu, ces dernières années dans les lieux les plus reculés de la planète. Eh bien croyez-moi, où que vous alliez, vous pouvez rencontrer les 2.

Mais de quoi parle-t-il ? Ce n’est pas la même chose ?


En tout cas pas dans mon esprit, ni dans ce qui est généralement compris aujourd’hui.


Je vais essayer de vous expliquer la différence.Mais avant cela, sachez que le sens originelle, notamment pour “touriste” est le contraire de la perception que l’on en a de nos jours. Comme quoi, il faut toujours garder l’esprit ouvert et informé. Prenez le temps de regarder sur Wikipedia, si cela vous intéresse. Mais ci-dessous, vous y trouverez mon interprétation.


Le touriste


Il s’évade de chez lui, au travers de voyages proches ou lointain, pour se sentir exister, pour évacuer les tensions générées par une vie moderne qui est vraiment stressante.


Il préfère en général partir en « tout inclus », possède une perche à Selfie car il est souvent sur la photo, visite les endroits les plus célèbres pour pouvoir les cocher de sa liste des lieux à voir avant de mourir.


Son séjour est bien planifié même s’il se garde toujours un jour libre pour vivre de

l'« l’aventure ».


Il n’est pas trop regardant sur les dépenses pour ses activités de loisir, mais cherchera à voyager au pris le plus bas, aime manger ce qu’il connaît et se retrouver avec ses amis pour faire la fête.


Il ne connaît pas le contexte politique des endroits où il va en vacances et ne s’en préoccupe pas. Il sort peu des sentiers battus et a en général peu de contacts avec les autochtones.


Il profite du confort que lui offre la vie moderne et ramènera des souvenirs typiques des lieux parcourus.


Dans note époque, il représente la large majorité des personnes. Tout est d’ailleurs organisé pour lui. Et quoi qu’on en dise, nous le sommes tous, sans exception. Il m’arrive d’ailleurs d’apprécier de faire le touriste, mais pas trop longtemps.


Le voyageur


Lui, il adopte un comportement opposé.


Ce qu’il recherche avant tout c’est l’aventure et la découverte qu’il saura trouver aussi bien à deux pas de chez lui qu’à l’autre bout du monde.


Il veille scrupuleusement à son budget car il a besoin de chaque franc pour son voyage souvent au long cours.


Il se renseigne sur sa destination et veille au contexte politique général pour ses choix. Il a des convictions qui pourront l’amener à choisir sa compagnie de transport, même si parfois cela lui coûte un peu plus cher.


Le voyage est l’occasion de parler une nouvelle langue, de se faire de nouveaux amis et de découvrir des saveurs inconnues.


Son appareil photo est tourné sur les paysages et les autres, il n’est jamais sur les photos. Et il cherchera à découvrir des lieux cachés, loin des standards et des foules et parfois reviendra d’un pays où il n’aura pas vu les lieux emblématiques.


Bien souvent il n’y pas de programme et ne sait pas où il va dormir ni dans quelles conditions. Il profite des opportunités que lui offre la vie. Et ses bagages sont souvent plus lourds à l’aller qu’au retour, car il distribue plus qu’il ne ramène de souvenirs.


Ce n’est qu’une minorité de personnes qui parcourent aujourd’hui le monde ainsi, car cela demande du temps, de la patience et une forme de courage pour affronter des situations parfois incongrues.


J’aime faire le voyageur et j’essaie de l’être le plus souvent possible.


Comparaison n’est pas raison


Il n’est pas question de parti pris ou de dire que l’un est mieux que l’autre, mais dans le cadre des voyages que je propose, il convient de se sentir l’âme d’un voyageur, même s’il n’est pas interdit d’être aussi un peu touriste.


Et vous, comment vous qualifieriez-vous, en tout honnêteté ?

2 vues
  • 500px
  • Gurushots
  • Instagram
  • Wix Facebook page

Mézières, Vaud, Suisse

© 2019 by YS Photographe.