Choisir un objectif

Mis à jour : 29 oct. 2018

Niveau : Débutant.

Alors après vous avoir farci le crâne avec les boîtiers et les capteurs, abordons le 1er niveau de discussion sur les objectifs.


Il vous faut comprendre que l'objectif est finalement l'élément le plus important de votre prise de photo. C'est également le plus complexe à fabriquer et sa qualité est directement liée aux possibilités de réalisation de vos images.


Quelque soit le type d'appareil que vous achetiez, la qualité intrinsèque de votre objectif est primordiale. Bon sur certains appareils comme les smartphones, les compacts et les bridges, vous ne pourrez pas le changer, contrairement aux hybrides et reflex. Mais vous pourrez faire le choix d'acheter un appareil qui a un mauvais, moyen, bon ou très bon objectif, même s'il est intégré.


Et je vais commencer par le point qui va directement vous permettre de faire un choix au delà de toutes autres considérations :


1. Quel est votre budget ?


Parce que soyons très clairs, un objectif ça peut coûter cher,... très cher même. C'est même l'élément le plus cher de tout ce que vous pouvez acheter. Mais il a un avantage important est qu'il va durer dans le temps. Je m'explique.


Ceci ne concerne que les appareils où vous pouvez le changer, mais dans ce cas là, aussi longtemps que vous achèterez des boitiers qui sont équipés de la même monture (fixation de l'objectif), vous pourrez faire évoluer votre boitier tout en conservant vos objectifs.


Et vous vous en doutez, le budget est primordial là dedans. Et si vous voulez un bon conseil : Investissez avant tout dans votre objectif, quitte à acheter un boitier un petit peu moins performant. C'est un investissement sur le long terme.


Pour être très concret, pour chaque objectif que vous pensez acheter, sachez que vous aurez à investir entre 500.- et 1500.-- CHF, pour rester dans une gamme correcte d'objectif.


Si vous pensez mettre moins, contentez-vous des objectifs proposez dans les kits, ils font généralement le travail, mais se situent dans la gamme basse à moyenne. (Il existe bien entendu quelques exceptions qui confirmer la règle).


Si votre budget global se situe dans cette fourchette, optez pour un appareil type bridge de qualité supérieure.


2. Quelle longueur de focale et type d'objectif ?

La focale ? Kesako ?

C'est une unité de mesure, exprimée en Millimètres (mm), qui représente la distance entre la lentille principale de votre objectif et le point de de netteté où elle sera fixée sur le capteur.




En gros, plus la distance entre la lentille et le capteur est importante, plus la focale est grande et plus l'objet photographié parait gros.





De base l'équivalent de la vision humaine est l'objectif dit 50 mm. Si vous simulez un cadre avec vos doigts, que vous tendez vos bras à environ 30 cm de votre oeil et que vous regardez à travers, vous voyez les objets comme à travers un 50mm. C'est donc la photo que vous aurez au final.


Si vous rapprochez le cadre de vos yeux, l'image s'élargit. Votre focale diminue : 35 mm, 25mm, 20mm, 18mm, 16mm jusqu'à env 10mm pour les objectif les plus larges (fisheye ou oeil de poisson car les poissons voient plus large que nous)


Si vous éloignez vos bras à plus de 30 cm, votre focal grandit : 85mm, 105mm, 150mm, 200mm, … jusqu'à 600mm et plus pour les téléobjectifs les plus puissants.


3. Zoom ou focale fixe ?